Histoire et principes


Le Jeu du Tao est un jeu plusieurs fois millénaire qui permet de vivre avec les autres une aventure à l'intérieur de soi. Fondé sur la pratique des grandes lois universelles, il permet, par la connaissance de soi, l'écoute et la relation d'aide, de trouver les solutions qui conduisent à la réalisation d'un objectif. C'est un jeu " gagnant-gagnant " : il offre la possibilité unique de jouer avec et non pas contre ses partenaires. L'entraide et le don y rapportent plus que l'esprit de compétition. Son mécanisme reste cependant très simple : on choisit une quête, on lance le dé ou l'on clique, on répond aux questions. Le jeu permet à chacun de trouver en soi les qualités à sa disposition pour servir les autres.

Pour arriver à cette apparente simplicité, derrière laquelle se cachent de profondes connaissances, il a fallu réunir de nombreuses compétences. Concepteurs du jeu, rédacteurs, graphistes, informaticiens, webmasters, spécialistes ès contes, ès informatique, ès astrologie ou traditions, professionnels des médias ou de la relation d'aide : la liste est trop longue pour que nous les citions tous. En six ans, près de 300 collaborateurs ont participé à l'aventure.

Ils se sont attachés tout d'abord à développer le jeu dans sa version la plus classique, celle d'un jeu de société, avec son plateau, ses différentes cartes, son parcours conduisant chacun vers l'éclaircissement puis l'accomplissement de son objectif.
Mais tous désiraient aussi l'intégrer dans un espace permettant aux joueurs de se rencontrer et d'approfondir leur quête : une sorte de cercle des joueurs, de club, de village.

Taovillage, bien sûr, ne s'est pas construit en un jour. Son histoire est déjà longue, ponctuée d'épisodes savoureux, de petits drames, de rencontres et de parties de Tao mémorables. La découverte du jeu, sa mise au point à la lumière des connaissances modernes, son adaptation aux exigences du web, toute cette aventure a conduit chacun d'entre nous à vouloir partager -et décliner dans sa vie personnelle et professionnelle- les grands principes qui se dégagent naturellement de la pratique du Jeu du Tao.

Un principe d'ouverture

Taovillage et le jeu du Tao ont une dimension culturelle, humaniste. Leur contenu s'appuie sur toutes les traditions anciennes liées à la recherche de la sagesse. On y croise Platon, Socrate, Moïse, David, Jésus, Lao Tseu, Mahomet, Bouddha et les Aborigènes d'Australie… En évoquant ces traditions de manière ludique et vivante, en s'appuyant sur ce fond de connaissance, Taovillage s'ouvre aux paroles des sages du monde entier et évite toute assimilation à une nouvelle philosophie de type sectaire ou religieux. Placé dans cette logique, le cercle des joueurs ne peut donc pas devenir un club fermé. Chaque membre y possède une spécialité, professionnelle et/ou humaine, qu'il peut mettre à la disposition de l'ensemble de la communauté des joueurs. Chacun s'en trouve valorisé, justifié, épanoui, intégré au milieu de tous.

Une nouvelle convivialité

Le mot est bien faible pour décrire -a minima- l'atmosphère qui finit toujours par régner lors d'une partie de Tao. Respect d'autrui, écoute, échange, engagement sont autant de voies menant vers une nouvelle forme de relation d'aide, ludique mais concrète et surtout réciproque : chacun peut éclairer l'autre et être éclairé par lui. Par sa démarche de questionnement introspectif, d'oracles, de métaphores et de contes, le jeu y conduit naturellement. Parce qu'il lui ajoute des apports inspirés des grands noms de la psychologie moderne -Carl Jung, Sigmund Freud, Gregory Bateson, Paul Watzlawick, Milton Erikson, Paul Diel, Bruno Bettelheim, Marie-Louise von Franz, etc.- le Cercle des Joueurs de Tao renforce cette démarche, grâce à l'approfondissement des connaissances qu'il permet.

Un principe "communautaire"

Chacun de nous, à Taovillage, -vous aussi, sans doute- se considère en premier lieu comme un individu, et rechigne à se reconnaître dans un "nous" collectif. En même temps, pourtant, l'heure est plus que jamais aux réseaux. Taovillage profite des possibilités ouvertes par le net pour échapper à cette contradiction : on peut y jouer seul si l'on est d'humeur à ne rencontrer personne, on peut y échanger, on peut s'en servir pour s'ouvrir sur le monde.
Réseau parmi les réseaux, le Cercle des joueurs de Tao compte déjà pour membres des milliers de joueurs.
Il ne tient plus qu'à vous de venir l'agrandir. N'oubliez pas : il s'agit d'un jeu… "magique"
!